WÜRTTEMBERGISCHE KAMMERORCHESTER HEILBRONN

Britten / Haydn / Grieg / Barber / Kilar / Emmanuel Tjeknavorian / Jeremias Fliedl

Depuis sa création en 1960 par Jörg Faerber, l’Orchestre de chambre de Heilbronn dans le Wurtemberg s’est affirmé comme l’un des plus fameux orchestres de chambre allemands. La riche palette de jeu développée par ses musiciens chevronnés et la place fondamentale qu’il attache aussi à la transmission intergénérationnelle en font un ensemble de marque, qui diffuse régulièrement ses concerts hors d’Allemagne.

À La Rochelle, ils seront dirigés par Emmanuel Tjeknavorian, vingt-sept ans. Violoniste de formation, habitué des concours internationaux, il a été le premier Autrichien à se qualifier lors de la finale du Concours Fritz Kreisler. Quant au soliste Jeremias Fliedl, Autrichien lui aussi, à vingt-trois ans, il est déjà considéré comme l’un des futurs grands violoncellistes européens. Il a récemment joué le Triple concerto de Beethoven lors du concert d’ouverture du Festival de Salzbourg. Avant d’être récemment finaliste du cultissime Concours Reine Elisabeth de Belgique.
C’est donc une fougueuse jeunesse qui sera au service de ce programme riche et exigeant, réunissant Britten, Haydn, Grieg, Barber et le compositeur ukrainien Kilar.
Retrouver les jeunes virtuoses Emmanuel Tjeknavorian et Jeremias Fliedl associés à l’Orchestre de chambre de Heilbronn-Wurtemberg ne tient pas du hasard. En effet, la formation sexagénaire multiplie les actions en faveur de la jeunesse. L’ensemble parraine d’ailleurs l’Orchestre de chambre des jeunes de Stuttgart. Par ailleurs, la phalange musicale a déjà accompagné les plus grands solistes du monde comme Maurice André, Gautier Capuçon, les Sœurs Labèque, Anne-Sophie Mutter et bien d’autres…

Jeremias Fliedl aime jouer, dans tous les sens du mot, prendre des risques, multiplier les surprises, les coups de théâtre, et s’amuser.
La Libre Belgique