Un Jardin de silence

Barbara / L. (Raphaële Lannadère) / Thomas Jolly / Babx

La chanteuse L. (Raphaële Lannadère) nous ouvre le jardin secret qu’elle partage avec la chanteuse mythique, la louve, l’aigle, l’oiseau de nuit : Barbara. Un voyage musical tout en élégance, intime et intemporel, mis en scène par Thomas Jolly et accompagné au piano par Babx.

Un chien lové sur un tapis, des fauteuils, quelques guéridons, des lampes aux halos diffus et le fameux piano à queue, tapi dans la pénombre. Des fleurs de lys flottent partout sur scène, on croirait les sentir. Bienvenue dans ce jardin de silence où le temps semble suspendu, ce sanctuaire à l’écart du monde où la chanteuse aimait se retirer, sa maison de Précy-sur-Marne.
Il y a là Thomas Jolly, incarnant à la fois l’ami, le journaliste, le confident… Toutes extraites de réels entretiens, les questions s’enchaînent. Les réponses de la grande dame en noir se déploient, concrètes, désarmantes, insolentes. Le piano de Babx susurre des mélodies et L. apparaît alors dans la lumière, toute de noir vêtue, lunettes de soleil, bottines, mitaines en dentelle et chignon parfait… Aux confins de la musique et du théâtre, L. chante le chemin parcouru depuis l’enfance par Barbara. Ainsi défilent La Joconde, La Solitude, Mon enfance, Elle vendait des p’tits gâteaux… Un répertoire qui mêle chansons connues ou plus rares, mais aussi des compositions de L. (Tant pis) ou de Brassens (La Complainte des filles de joie).
Par instants fugaces, Raphaële est Barbara, sans jamais chercher à la singer. Tout autant hommage complice que revisitation libre, Un Jardin de silence est de ces instants de grâce qui nous accompagnent longtemps, une fois le rideau baissé.

Un moment enchanteur volé au temps, grâce à ce trio d’artistes inspirés ravivant la magnifique et théâtrale Barbara. LA CROIX