SARĀB

Qawalebese Tape

Sarāb est né de la rencontre entre la chanteuse franco-syrienne Climène Zarkan et le guitariste Baptiste Ferrandis. Sous ce nom qui signifie « mirage » en arabe, le groupe mêle avec maestria rock, jazz et sonorités traditionnelles arabes, dans une joyeuse collision sonore entre gammes occidentales et orientales.

Depuis son premier album éponyme paru en 2019, Sarāb ne cesse d’ouvrir grand le vaste éventail kaléidoscopique de son univers inspiré, vibrant, puissamment généreux. Avec Arwah Hurra (2021), leur second opus, ils ont confirmé l’originalité et l’énergie de leur « jazz-rock arabe ».
Sarāb nous emmène en voyage au cœur des mots et des mélodies orientales, des rythmes et des sons occidentaux. Nous sommes happés par leur musique aux effets de transe addictive, ponctuée de plages apaisantes, où le chant envoûte, fluide et tendre, quasi diaphane. La voix subjuguante de Climène Zarkan accompagne à la perfection les instrumentistes de l’ensemble, qui puisent la substance de leur musique dans la diversité et la richesse des patrimoines musicaux syriens et égyptiens. Cet inclassable sextet de trentenaires franciliens est à découvrir, assurément.

 

 
Le sextet est de retour avec un répertoire particulièrement explosif. Nourri des mots engagés de la poétesse syrienne Maram Al-Masri, de mélismes incantatoires, d’envolées cuivrées et de riffs furieux, leur jazz-rock en fusion orientale se mue sur scène en une transe électrique et rageuse, qui invite au soulèvement des corps et des esprits.
Télérama