Möbius

Rachid Ouramdane / Cie XY

En près de quinze ans, la Cie XY a acquis une renommée internationale en interrogeant le langage acrobatique à travers la pratique des portés. Tout en s’appuyant sur les fondamentaux, les artistes du collectif jouent avec les codes, les rythmes et les formes de l’acrobatie.

À partir d’un collectif renouvelé, emmené par le chorégraphe Rachid Ouramdane, la Cie XY explore avec Möbius les confins de l’acte acrobatique et des phénomènes naturels appelés murmurations, tels ces oiseaux qui se déplacent à la manière d’une seule entité vivante, qui paraît dotée d’une conscience unique.
Pour ce faire, la compagnie a donc choisi de travailler en grand nombre, interrogeant les concepts de masse, de foule et de solidarité. « Est-ce vrai que vous faites trois colonnes à cinq? » leur ont un jour demandé les élèves d’une école de cirque : « Nous faisons beaucoup plus difficile, nous nous mettons d’accord ». Chez XY, si un seul lâche, tout le monde tombe.
Laissez-porter posait les fondations, Le Grand C prenait de la hauteur et Il n’est pas encore minuit les propulsait au sommet. Avec Möbius, la troupe s’attaque à notre perception du temps par le rythme des corps. Les vingt acrobates de la Cie XY s’envoleront ainsi pour une nouvelle conquête de l’espace et feront de Möbius, une nouvelle fois, un spectacle XXL.

Leurs corps à corps, leurs envols, la manière attentive dont ils assurent à plusieurs la réception de leurs sauts périlleux dessinent un monde idéal : prise de risque, générosité et solidarité font la loi. Le Figaro