Les Musiciens de Saint-Julien

The High road to Kilkenny

François Lazarevitch

Des lacs du Connemara aux pubs de Thomastown, les Musiciens de Saint-Julien s’immergent dans le fécond répertoire de la musique baroque d’Irlande et d’Ecosse. Composé de chants gaéliques, d’airs de danses et de pièces instrumentales variées, ce voyage musical sur les terres celtes ne manquera pas de vous envouter !

Pour concevoir ce programme jubilatoire, le flûtiste et joueur de cornemuses anciennes, François Lazarevitch, chef de l’ensemble des Musiciens de Saint-Julien, a questionné des textes originaux et recueils des XVIIIe et XIXe siècles. Couplets variés, berceuses, chants de barde et hymnes à la nature racontent et dansent l’amour, l’infidélité, les saisons, mais aussi l’occupation et l’exil.
Soucieux d’une interprétation de ce répertoire éloignée de tout pittoresque figé, Les Musiciens de Saint-Julien trouvent ici leur inspiration dans la science du phrasé et de l’ornementation qu’enseignent de nombreux traités baroques, s’appuyant sur l’énergie et la poésie des instruments anciens, ainsi que la mixité des sources et des traditions musicales. Ils sont ici comme chez eux, à la table des grands noms de la musique irlandaise ancienne.
Suivant les traces du compositeur et harpiste Turlough O’Carolan, qui a su, au XVIIIe siècle, marier le classique aux airs populaires, Francois Lazarevitch ouvre de nouveaux horizons de couleurs et de sons. Il invite pour cette occasion le ténor Zachary Wilder (chant traditionnel ancien), ainsi qu’un danseur irlandais de step dancing (claquettes irlandaises) à se joindre à l’ensemble. A la veille de la Saint-Patrick, cette soirée s’annonce tour à tour poétique et endiablée !

François Lazarevitch et Les Musiciens de Saint-Julien nous ouvrent de nouveaux horizons de couleurs et de sons. France Musique