LES JAMBES À SON COU

Eddy Pallaro / Jean-Baptiste André / Association W

Grandir à vue d’œil, avoir le cœur sur la main, partir du bon pied, finir sur les rotules, garder la tête sur les épaules… Elles sont légion ces expressions populaires de la langue française qui utilisent le corps pour exprimer nos sentiments et nos états, entre sens propre et figuré. Pour son premier spectacle jeune public, Les Jambes à son cou, le circassien Jean-Baptiste André les prend à bras le corps et les malaxe pour les traduire physiquement et joyeusement. À se tordre de rire !

Depuis plusieurs années, Jean-Baptiste André collecte ces allégories dont le corps est la matière première. Il s’amuse ici à décortiquer ces expressions et dictions dont nous raffolons. Pour les prendre au pied de la lettre, passer de la métaphore au concret, articuler le corps et le langage.
Les trois acrobates-danseurs de cette fantaisie ludique (Quentin Flocher, Fanny Alvarez et Jean-Baptiste André) s’adonnent donc tout autant à une gymnastique de l’esprit qu’à des chorégraphies collectives très imagées. Ces jeux de mots à plusieurs niveaux de lectures parlent tout autant aux petits qu’aux grands. Une belle mise en abime, où l’on dit ce qu’on fait et où on fait ce qu’on dit !

Le formidable circassien Jean-Baptiste André revient avec un joli spectacle prenant au pied de la lettre des expressions reliant corps et cerveau.
Dernières Nouvelles d’Alsace