LES DISSONANCES

Brahms / David Grimal

Plus qu’à un simple concert classique, c’est à une expérience que le public assistera avec le collectif des Dissonances mené par le violoniste hors norme David Grimal. Mené et non dirigé. Car ces musiciens issus des plus prestigieuses formations européennes jouent sans chef d’orchestre.

Violoniste soliste internationalement reconnu pour son jeu rayonnant, David Grimal est aussi depuis dix ans directeur artistique des Dissonances. Dans cet orchestre unique et atypique, conçu comme un collectif de musiciens, les interprètes, libérés de la sacro-sainte autorité du chef, jouent dans un état inédit de concentration et d’écoute de l’autre. Dans ce laboratoire d’idées qui prône l’intelligence collective, ils questionnent ensemble l’interprétation musicale et abordent le répertoire symphonique dans l’esprit de la musique de chambre. Mais à soixante musiciens ! Le public, partout enthousiaste, se retrouve soulevé par cette joie retrouvée.
À La Rochelle, cet orchestre d’exception interprétera deux œuvres de Johannes Brahms : le Concerto pour violon en ré majeur opus 77 et la Symphonie n°1 en ut mineur opus 68. La légende dit que le compositeur trouva un jour de 1862 une plume sur la tombe de Ludwig van Beethoven, qui l’incita à écrire cette première symphonie de son répertoire, très imprégnée du style de ce dernier.
Le Concerto pour violon en ré majeur opus 77 est quant à lui une pièce majeure du répertoire romantique allemand. David Grimal s’y révèle un interprète de choix pour exécuter sa partie soliste extrêmement virtuose, qui fait aujourd’hui encore de cette pièce l’un des concertos pour violon les plus difficiles. À n’en pas douter, sa richesse mélodique et sa splendeur orchestrale le placent au rang des grands chefs-d’œuvre de la musique viennoise du XIXe siècle.

Le violoniste atypique promène dans le monde son génie et son ensemble Les Dissonances en cultivant un esprit mousquetaire : tous pour un, un pour tous.
Le Figaro
 
Les Dissonances sont une bulle d’oxygène, un espace de liberté.
Le Monde