La Vie de Galilée

Bertolt Brecht / Claudia Stavisky / Les Célestins

« Et pourtant, elle tourne ! » La metteuse en scène Claudia Stavisky offre à Philippe Torreton un rôle à sa (dé)mesure dans cette captivante adaptation d’une des pièces majeures de Brecht, portée par une troupe de onze interprètes au talent jubilatoire. Une odyssée scientifique engagée, puissante, aux questionnements éminemment contemporains.

Dans La Vie de Galilée, Bertolt Brecht raconte le vertige d’un monde qui voit subitement son ordre voler en éclats. En Italie, au début du XVIIe siècle, Galilée braque un télescope vers les astres, déplace la terre, abolit le ciel, cherche et trouve les preuves qui réduisent à néant les sphères de cristal où Aristote et Ptolémée avaient enfermé le monde. Il fait vaciller l’ordre de l’Église. L’Inquisition lui fera baisser les bras, abjurer ses théories, sans pour autant réussir à l’empêcher de continuer à travailler secrètement à l’écriture de son œuvre majeure, ses Discorsi.
C’est peu de dire que Philippe Torreton est magnifique. Son Galilée est d’une humanité, d’une sobriété et d’une densité propres à décliner toutes les complexités du personnage. Servie par une troupe au diapason, la pièce est construite sur un équilibre qui frôle la perfection. Décor sobre et évocateur, tantôt voie lactée, tribunal ou observatoire, sublimes lumières tout en clair-obscur, traduction limpide et poétique d’Eloi Recoing, chaque détail concourt à faire de cette Vie de Galilée une pièce de théâtre d’aujourd’hui.
Inspirée par la lumineuse adaptation d’Antoine Vitez à la fin des années quatre-vingts, la mise en scène de Claudia Stavisky fait la part belle à cette langue qui éclaire les enjeux politiques abyssaux du chef-d’œuvre de Brecht. Galilée aura hanté l’auteur toute sa vie, et l’on ressent cette dévorante passion à chaque instant du spectacle. Un moment de théâtre rare, drôle aussi, d’une humanité et d’une vérité bouleversantes.

La prestation de Philippe Torreton est d’une absolue perfection. Il donne à Galilée une présence, à la fois physique et spirituelle, saisissante.LE FIGARO