La Mouette

d’après Anton Tchekhov / Cyril Teste / Collectif MxM

Après Festen, plongée virtuose dans le film de Vinterberg, Cyril Teste choisit La Mouette de Tchekhov comme nouvelle matière de recherche scénique. Une création au carrefour du théâtre et du cinéma.

Trigorine et Arkadina, écrivain et comédienne dans la force de l’âge, jouissent des honneurs de la célébrité. Nina et Treplev, jeunes artistes encore inconnus, rêvent d’absolu et de reconnaissance… Comédie dramatique explorant les tourments de l’amour et de la vocation artistique, La Mouette est comme la vie, elle mélange le profond et l’insignifiant, le sublime et le ridicule.
Parmi tous les drames qui traversent la pièce, le metteur en scène a choisi de mettre en relief la relation fusionnelle, « œdipienne », entre Treplev, le jeune écrivain, et sa mère Arkadina, actrice à succès. Il s’y emploie avec délicatesse, sans forcer le trait.
Cyril Teste poursuit avec talent et inspiration sa recherche sur la performance filmique. Avec la caméra, il épouse l’âme des personnages de cette comédie tragique, caresse leur peau, leurs visages, leurs sourires et leurs larmes. L’immersion qu’il nous propose a quelque chose de magique. Des panneaux blancs manipulés par les acteurs se transforment en lac romantique, puis en salon décati. Les personnages et les images se démultiplient, suscitant une sensation de vertige. Aucun des ressorts de la pièce n’est oublié, de la jeunesse brisée de Nina à la veulerie de l’écrivain Trigorine, l’amant d’Arkadina ; de l’humanisme désespéré du médecin Dorn à la folle envie de vivre du vieux Sorine.
Incarnés avec une sincérité sans faille par une troupe totalement investie, les personnages nous semblent à la fois présents et lointains, se débattant avec leurs rêves avortés. Même filmés en gros plan, ils restent une énigme, comme l’a voulu l’auteur.

Le metteur en scène, spécialiste du théâtre-cinéma, propose une version vibrante et fluide de la pièce de Tchekhov. Filmés en direct, en plans rapprochés, les acteurs se livrent sans tricher.LES ÉCHOS

Inventant un langage mixant vidéos et jeu des acteurs, le metteur en scène Cyril Teste exalte la splendide traduction de La Mouette signée Olivier Cadiot. Les Inrockuptibles.

Une version de La Mouette ancrée dans un théâtre refusant immobilisme et certitudes. Un théâtre qui voyage, qui bouge, qui vit et se transforme. Qui fait pleinement l’expérience du réel pour explorer nos mystères et nos secrets. La Terrasse.