Et puis on a sauté !

Pauline Sales / Odile Grosset-Grange / Cie de Louise

Deux enfants s’ennuient pendant la sieste. À l’étage du dessous, les parents, divorcés, parlent planning. Pourquoi les parents sont-ils toujours occupés à autre chose ? Puisque c’est comme ça, il va falloir attirer leur attention… Et quelle meilleure idée qu’une énorme bêtise ?

Nos deux héros décident alors de s’échapper par la fenêtre, avec une corde de draps noués. Mais patatras ! La corde cède et les voici qui chutent. Seulement, ils n’atteignent pas le sol mais tombent dans un trou noir, une brèche dans l’espace-temps, avec comme seule interlocutrice une fourmi, qui leur apprend les règles du jeu : soit ils parviennent à remonter dans leur chambre avant que leurs parents n’ouvrent la porte, soit…
Bloqués au fond du trou, les deux enfants vont alors se questionner sur le manque, la relation avec leurs parents, leur confiance et leur inquiétude face à la vie, la mort, l’amour ou l’avenir. Dans ce trou, passé, présent et futur se télescopent. Ainsi que suspens, humour et leçons de vie.
Après Allez, Ollie… à l’eau ! (2014), Le Garçon à la valise (2016) et Jimmy et ses soeurs (2019), la metteure en scène rochelaise et artiste associée à La Coupe d’Or de Rochefort s’attaque au thème de l’absence avec cette commande à la dramaturge Pauline Sales. Chaque histoire qu’elle aborde (la transmission avec Ollie, le sort des migrants avec Le Garçon à la valise, la place des filles dans Jimmy et ses soeurs) forme autant de récits initiatiques, où les personnages ressortent grandis. Et chacune de ses mises en scène est transpercée d’éclats de grâce. Cette nouvelle création puise dans le fantastique et interroge la parentalité avec pertinence et poésie.

 

La représentation du mercredi 3 mars à 19h30 sera traduite en LSF

réservation auprès de Constance Tobie-Gaillard c.tobie@la-coursive.com / 05 46 51 54 00