Encantado

Lia Rodrigues

Création 2021 de Lia Rodrigues soutenue par les huit scènes nationales de Nouvelle-Aquitaine, Encantado est en latin synonyme d’enchantement et de sortilège magique. Au Brésil, le terme fait référence à ces entités afro-américaines qui vivent dans la nature, entre ciel et terre, et incarnent un autre niveau d’existence, aujourd’hui menacé par la pollution des eaux ou la destruction des forêts. Dans la période tragique que traverse le Brésil, Encantado veut agir comme un acte de résistance et de célébration de la vie. Une danse sans fin incarnée par onze interprètes.

Malgré Bolsonaro, malgré la crise épidémique actuelle dont la population brésilienne a tant souffert, Lia Rodrigues et ses onze danseurs restent debout, portés par un collectif sans faille et cette obstination à créer face au chaos. Habitée par les encantados, sa nouvelle création prélève des pulsions de métamorphose et de solidarité dans tous les organismes vivants. Insectes, arbres, ciel et forces obscures s’entrechoquent dans une cérémonie écolo-chorégraphique, que les onze corps de ce ballet habitent d’une vitalité très concrète.
Née en 1956 au Brésil, Lia Rodrigues étudie le ballet classique et l’Histoire à l’Université. Dans les années soixante-dix, elle participe au mouvement de danse contemporaine de Sao Paulo, puis devient en France interprète dans la compagnie de Maguy Marin de 1980 à 1982. À son retour au Brésil, elle crée sa propre compagnie à Rio de Janeiro. En 1992, elle créé et dirige le Festival Panorama, le plus important festival de danse de Rio. Elle inaugure parallèlement l’Escola livre de dança da Maré, qui compte près de trois cents élèves en 2011. Sa compagnie est basée dans cette même favela de Maré, ouverte aux bruits du monde et aux plus délaissés.
Imprégnée des pensées écologiques, décoloniales et féministes, Lia Rodrigues déplace plus que jamais nos regards et nos repères esthétiques.