Électre des bas-fonds

Simon Abkarian / La Cie des 5 Roues

Disciple d’Ariane Mnouchkine, l’auteur et metteur en scène Simon Abkarian inscrit ses pas dans ceux d’Eschyle pour imaginer une vision contemporaine du mythe d’Électre. Il revisite cette histoire de vengeance familiale à la manière d’une fable puissante. Une fête aussi, mêlant théâtre, musique, chant et danse, qui se referme comme un piège et qui verra Électre et son frère Oreste accomplir leur destin tragique. Un théâtre profondément populaire et généreux, récompensé de trois Molières en 2020 (meilleur auteur, meilleur metteur en scène, meilleur spectacle).

Nous sommes dans le quartier le plus pauvre d’Argos. C’est le premier jour du printemps. On y célèbre la fête des morts. Prostituées, serveuses, esclaves… les femmes se préparent pour le grand soir. Les meilleurs musiciens sont là. À force de prières, Électre a fait revenir son frère vengeur, Oreste. La fête va se refermer comme un piège sur leur mère Clytemnestre et son amant Egisthe.
Simon Abkarian, visage familier des films de Guédiguian et Klapisch, est également un auteur et metteur en scène remarquable. Le levain de ce drame tient d’abord à son écriture de pleine maîtrise, à sa tonalité d’âpre mélopée, limpide et puissante, qui touche au cœur et éclaire brillamment les mythes, les meurtres et les malédictions. L’ « enfant d’Homère » comme se plaît à le décrire Ariane Mnouchkine, a imaginé son Électre comme un spectacle total, où irradient de talents multiples une vingtaine d’artistes de haut vol, dont le trio blues Howlin’Jaws. Costumes flamboyants, maquillage gothique, danses endiablées et musique électrisante… Si le geste reste éminemment théâtral, Électre des bas-fonds se vit comme un opéra rock et rebelle, où le chœur danse le Kathakali et le verbe s’envole.
Électre par Simon Abkarian est une pièce combattante, qui porte haut la voix des humbles et la cause des femmes, où fusionnent tous les ingrédients qui constituent aujourd’hui une belle et grande fête de théâtre, populaire, humaniste et d’une folle énergie.

Dans ce spectacle chaleureux et souverainement populaire, Simon Abkarian fait entendre à merveille la voix des femmes dans une société patriarcale qui constamment les nie.TELERAMA

Porté par quatorze comédiennes-danseuses, quatre comédiens-danseurs et trois musiciens, ce spectacle merveilleux emporte et subjugue autant l’esprit que le cœur. La Terrasse

Un spectacle ô combien brillant, d’une plastique infiniment chatoyante, dans lequel se mêlent hardiment une écriture de pleine maîtrise, les artifices superbement maîtrisés du fard et de la danse, du chant et des masques (ne sommes-nous pas au Soleil ?) pour conjurer in fine l’orgueil démesuré à goût de sang, que les Grecs nommaient l’hubris. L’Humanité

Le levain de ce drame, revisité par un nouveau regard, tient au texte, à sa réécriture si particulière, à sa tonalité d ‘âpre mélopée, combative et simplement qui touche au cœur. Libération

 

Trailer Électre des bas-fonds. Cie des 5 roues from clauwaert laurent on Vimeo.