B’Rock Orchestra

Water and Fire / Haendel / Vivaldi / Dmitry Sinkovsky

Cet ensemble belge fondé en 2005 à Gand s’impose depuis partout en Europe comme l’un des orchestres baroques les plus enthousiasmants qui soient. Il fait scintiller ici un brillant programme Haendel, dédié aux trois suites orchestrales de sa Water Music, ainsi qu’à sa Music for the royal fireworks. Roulements de tambours et cuivres éclatants donnent à ces œuvres un faste musical et un entrain joyeux sublimés par B’Rock.

Musicien de cour, Haendel a dû fréquemment composer des œuvres de commande destinées à des circonstances officielles. Ce fut le cas pour ces deux partitions majestueuses inscrites au programme.
En 1717, le roi George Ier lui demande d’écrire une musique pour accompagner une fête en l’honneur de la signature du traité d’Aix-la-Chapelle. Il faut imaginer Haendel dirigeant cinquante musiciens à bord d’une barge escortant celle du roi remontant la Tamise… Grâce à ses beautés mélodiques et instrumentales, cette Water Music en trois suites est rapidement passée de divertissement aristocratique à une véritable fête populaire.
En 1749, c’est à son tour George II qui incite Haendel à composer une partition destinée à accompagner un grand feu d’artifice. Les vents et les percussions sont renforcés afin d’atténuer le bruit des détonations ! Succès triomphal pour cette Music for the royal fireworks.
En écho à ces œuvres flamboyantes, le chef Dmitry Sinkovsky interprétera, avec le charisme et la technique vertigineuse qu’on lui connaît, l’extravagant Concerto en ré de Vivaldi, un autre feu d’artifice, pour violon solo et orchestre cette fois.

Cet imposant orchestre baroque est en passe de devenir l’un des meilleurs du genre. LA LIBRE BELGIQUE