AURORA ORCHESTRA

Elgar / Strauss / Beethoven / Nicholas Collon

Révélé par les Proms, célèbre festival musical de la BBC à Londres, cet ensemble britannique est unique au monde. Ses quarante-quatre musiciens se produisent sans partition. Jouant par cœur, leur interprétation enjouée et virtuose impressionne. Nicholas Collon dirigera notamment avec eux la célèbre Symphonie héroïque de Beethoven.

Attention, événement. La Coursive accueille cette saison la jeune phalange anglaise Aurora Orchestra. Dirigée par Nicholas Collon, formé auprès de Sir John Eliot Gardiner et René Jacobs, cette formation a pour spécialité inédite de jouer les grandes œuvres du répertoire symphonique… sans partition ! Il n’y aura donc aucun pupitre sur scène pour la Symphonie héroïque de Beethoven. Cette approche révolutionnaire développe une écoute et un engagement particulier des musiciens. Ces derniers sont ainsi en osmose permanente avec leur chef.
Formée en 2004, Aurora Orchestra fédère un groupe de jeunes musiciens partageant l’envie commune de faire découvrir et aimer la musique classique au plus grand nombre de spectateurs. Ils partagent ainsi la scène avec la chanteuse Björk et rencontrent surtout leurs premiers grands succès populaires à l’occasion de leurs participations au mythique festival de la BBC, les fameux Proms organisés chaque été au Royal Albert Hall de Londres. Sous la direction pétillante de son charismatique chef Nicholas Collon, l’orchestre interprétera donc ici Introduction et allegro op.47 d’ Edward Elgar, les Métamorphoses de Richard Strauss, ponctuée d’une allusion explicite à la Marche funèbre de la fameuse Symphonie n°3 en mi bémol majeur dite « Symphonie héroïque » de Ludwig van Beethoven qui conclura ce concert. Une soirée à la saveur inédite, par un orchestre qui joue par cœur… et avec le cœur !

 
Aurora nous apporte le souffle d’air frais le plus vivifiant qui ait jamais revigoré la scène musicale classique britannique au cours de ces dix dernières années.
The Times Richard Morrison