Ludivine Issambourg

ANTILOOPS

SUPERNOVA

La psychédélique flûtiste Ludivine Issambourg et son combo Antiloops poursuivent leur voyage cosmique avec un quatrième programme intitulé Supernova. Ils y conjuguent le jazz au futur, dans une approche mélodique et sophistiquée, teintée de hip-hop, de musique funk et d’électro. Entre audace et élégance. Transe groove et énergie stellaire.

En 2007, Ludivine Issambourg est lauréate du premier concours national de flûte de jazz organisé par Magic Malik. Première flûtiste titulaire d’un diplôme d’état consacré au jazz, elle crée en 2008 son ensemble Antiloops. Plus récemment, elle a été invitée par Catherine Ringer et Angélique Kidjo à sublimer une reprise de Il est cinq heures, Paris s’éveille. Début 2020, avec son superbe Outlaws, un album hommage au flûtiste du Modern Jazz Sextet, Hubert Laws, Ludivine Issambourg affirme sa dextérité musicale.
Avec Supernova, accompagnée des talentueux Nicolas Derand aux claviers et à la cocomposition, Timothée Robert à la basse et Julien Sérié à la batterie, la musicienne se joue des codes et efface les frontières des genres en proposant un électro-jazz résolument singulier et novateur.
Conçues comme une bande originale naviguant entre rythmes haletants et mélodies futuristes, les compositions de son dernier album nous embarquent vers un univers onirique à la frange du sidéral. Du style drum’n’bass de la scène électro britannique de la fin des années quatre-vingt-dix, au jazz-rock des seventies, en passant par le hip-hop, la jeune compositrice un brin rock’n’roll diffuse, par petites touches subtiles, de nombreuses couleurs musicales avec une cohérence rare.

Ludivine Issambourg et ses camarades nous mènent vers une musique toute d’imaginaire mélodique.
Le Monde
 
Réunissant son équipage Antiloops, la flûtiste et compositrice nous invite à une nouvelle transe groove guidée par l’énergie stellaire de sa Supernova.
FIP