Amandine Beyer

Vivaldi / Gli Incogniti

Nouvelle artiste associée à La Coursive, Amandine Beyer est une personnalité rayonnante. Sur et en dehors de la scène, la violoniste porte en elle générosité et finesse, virtuosité et élégance, les qualités requises pour s’attaquer au monument que sont Les Quatre saisons de Vivaldi. Ce programme sera complété par quatre concertos du célèbre violoniste et compositeur italien.

Depuis quelques années, Amandine Beyer s’impose comme l’égérie incontournable de la musique baroque en particulier et du renouveau de la musique classique en général. C’est à la prestigieuse Schola Cantorum de Bâle qu’Amandine Beyer a fait ses armes avant d’y enseigner. Une école de rigueur à la réputation mondiale. Comme soliste, elle joue dans le monde entier. Mais c’est avec son ensemble aux multiples nationalités Gli Incogniti (nom emprunté à l’un des cercles artistiques les plus actifs et libertaires du XVIIe siècle à Venise), qu’elle semble s’épanouir pleinement, conduisant en douceur expérimentations et grands classiques avec la même gourmandise, la même imagination pleine de fraîcheur. Ces huit musiciens prennent un plaisir fou à jouer ensemble, et cela s’entend à chaque note.
Forte de ses influences italiennes, Amandine Beyer considère Vivaldi comme «un ami» et sa musique, une cascade revigorante. Véritable carte de visite de Gli Incogniti, ses célébrissimes Quatre saisons sonnent chez eux comme une redécouverte. Et l’on sait que ce n’est pas une mince affaire, tant le «prêtre roux» a pu être visité et revisité par tous les orchestres du monde. C’est dire si la perspective de ce premier « concert au chocolat » de la saison est bougrement alléchante.

Faisant fi des moindres excès que l’on peut regretter chez tel ou tel concurrent, ne négligeant aucun détail rythmique ou mélodique, Amandine Beyer se hisse d’emblée au plus haut niveau et convaincra chaque mélomane, y compris celui qui pensait ne plus rien avoir à apprendre sur Les Quatre saisons ! Resmusica