UNE HISTOIRE À SOI

AMANDINE GAY

Avec ce documentaire qui ausculte les plaies de l’adoption internationale, Amandine Gay redonne toute sa place au point de vue des enfants et à leur inlassable quête d’identité.

« On dit toujours que l’enfant a eu la chance d’avoir une famille. mais on ne dit jamais que ce sont les parents qui ont eu la chance d’avoir un enfant. » cette phrase qui conclut l’un des témoignages du documentaire résume à elle seule l’intention de la réalisatrice. Inverser le regard et donc le récit sur l’adoption. laisser les enfants, devenus adultes, combler les manques et les vides, reconstruire leur propre histoire.

Elle-même adoptée, Amandine Gay est cinéaste, réalisatrice d’un précédent documentaire « Ouvrir la voix » qui donnait la parole aux femmes noires de France mais également sociologue et écrivaine. Elle signe aux éditions La Découverte un essai autobiographique sur l’adoption intitulée « Une poupée au chocolat ».