THE CARD COUNTER

PAUL SCHRADER

Mutique et solitaire, William Tell, ancien militaire devenu joueur de poker, sillonne les casinos, fuyant un passé qui le hante. Il croise alors la route de Cirk, jeune homme instable obsédé par l’idée de se venger d’un haut gradé avec qui Tell a eu autrefois des démêlés. Alors qu’il prépare un tournoi décisif, Tell prend Cirk sous son aile, bien décidé à le détourner des chemins de la violence, qu’il a jadis trop bien connus…

The Card Counter de Paul Schrader confirme le retour en grande forme du cinéaste après son très beau Sur le chemin de la rédemption (2018) découvert à la 74e Mostra. Son nouveau thriller met en scène le parcours initiatique du jeune Cirk (Tye Sheridan) protégé de William Tell (Oscar Isaac), un professionnel du poker de classe mondiale. Lui-même étant en quête de rédemption, sujet cher à la thématique chrétienne de Schrader, le joueur nous plonge dans la nuit des casinos mais aussi des cauchemars au Moyen-Orient. Sans en dire plus sur cette oeuvre magistrale, la réalisation réussit à négocier un virage politique aussi impressionnant, qu’inattendu, accompagné par de véritables audaces formelles déjouant toute forme de complaisance…
PIERRE EISENREICH – POSITIF, NOVEMBRE 2021