TALKING ABOUT TREES

SUHAIB GASMELBARI

Ibrahim, Suleiman, Manar et Altayeb, cinéastes facétieux et idéalistes, sillonnent dans un van les routes du Soudan pour projeter des films en évitant la censure du pouvoir. Ces quatre amis de toujours se mettent à rêver d’organiser une grande projection publique dans la capitale Khartoum et de rénover une salle de cinéma à l’abandon. Son nom ? La Révolution…

Ce que Talking About Trees raconte c’est à la fois la perte pour le Soudan de son histoire culturelle, et l’impossibilité de la raviver, au moins tant que les Islamistes seront au pouvoir. Gasmelbari capture le train-train quotidien du « Sudanese Film Group ». Son documentaire n’est pas un film saisissant sur un combat contre l’adversité mais plutôt un regard calme et contemplatif posé sur ces artistes contraints de reconnaître que leurs films ne peuvent désormais plus être vus dans le pays dans lequel ils vivent.
JORDAN MINTZER – THE HOLLYWOOD REPORTER, 10 FÉV 2019