LES PLAGES D’AGNÈS

Agnès Varda

C’est une drôle d’idée de se mettre en scène et de filmer un autoportrait quand on a presque quatre-vingts ans. Cette idée a germé dans ma tête un jour, sur la plage de Noirmoutier, quand j’ai réalisé que d’autres plages avaient marqué ma vie. Les plages sont devenues prétexte et chapitres naturels du film. J’ai souhaité transmettre à mes proches et à d’autres quelques-uns des faits et travaux de mon parcours de vie. Et plus encore, tourner les miroirs vers les autres, ceux qui m’ont formée, ceux que j’ai rencontrés, ceux que j’ai aimés. AGNÈS VARDA