LE COCHON, LE RENARD
ET LE MOULIN

ERICK OH

Un jeune cochon et son père vivent au sommet d’une colline menacée par un gros nuage noir. Avant de partir combattre les brumes, le père construit un moulin à vent pour repousser le nuage et protéger la colline et ses habitants. Resté seul sans son père, le jeune cochon trouve du réconfort et aussi une famille d’adoption avec son ami le Renard. Ensemble, ils font toutes sortes de découvertes surprenantes.

Erick Oh met toute la finesse de son trait et sa lumineuse simplicité pastel au service d’un réel pouvoir d’émotion, comique comme tragique. De l’art de résumer en rose et noir le cycle d’une vie, sur une planète à protéger.
GUILLEMETTE ODICINO – TÉLÉRAMA, 6 MARS 2019

Si le trait est naïf et enfantin, le contenu l’est moins… L’absence du père et surtout la menace du nuage noir donnent une épaisseur au film et ouvrent notamment à une lecture écologique dans un futur dystopique.
in LE COURRIER ART & ESSAI, MARS 2019