L’AUDITION

INA WEISSE

Très méticuleuse lorsqu’elle enseigne le violon au Conservatoire, Anna Bronsky révèle au contraire toutes ses angoisses en privé. Si elle peut compter sur le soutien de son époux, le luthier français Philippe Bronsky, et de leur fils Jonas, l’enthousiasme d’Anna pour son nouvel élève, Alexander, remet tout en question…

Ina Weisse, la réalisatrice, est une actrice bien connue du public allemand. Après des études d’arts dramatiques à l’école Otto Falckenberg de Munich, elle se produit fréquemment au théâtre et jouent dans de nombreux films. Son premier long métrage en tant que réalisatrice, L’Architecte obtient en 2008 le Prix Max Ophüls du meilleur scénario. Pour écrire L’Audition, son deuxième long métrage, Ina Weisse et Daphné Charizani, sa co-scénariste, se sont inspirées de leur expérience commune de violoniste et de violoncelliste au sein d’un orchestre. Le personnage principal, Anna, professeure aussi perfectionniste que fragile, y est incarné par la grande actrice allemande Nina Hoss (Barbara, Phoenix…).

Quand vous remettez tout en question et que vous placez la barre très haut dans ce que vous entreprenez tout en étant rongée par la peur de l’échec, vous devenez vulnérable. […] La certitude pour Anna que la musique doit toujours passer en priorité – comme un combat quotidien dans lequel on ne peut se satisfaire de rien – lui fait subir une très forte pression. Et cette pression augmente à mesure qu’elle se retrouve en difficulté au sein du quartet dans lequel elle joue et qu’elle exige toujours plus de son élève… L’origine du drame, c’est sa quête d’absolu et son inflexibilité avec elle-même.
INA WEISSE – in DOSSIER DE PRESSE