DRIVE MY CAR

RYÛSUKE HAMAGUCHI

Mensonges, deuil, sensualité… Imprégné d’une douce mélancolie, ce film fleuve du réalisateur d’Asako I & II nous conduit avec la même fulgurance sur les routes et à travers les méandres intérieurs de ses personnages. D’une grâce absolue.

Quelque chose de rare, de précieux, se produit à la vision de Drive My Car : le sentiment de voir un grand cinéaste arriver en pleine possession de ses moyens et l’impression de découvrir le premier d’une longue série de chefs-d’oeuvre à venir.