DES HOMMES

ALICE ODIOT ET JEAN-ROBERT VIALLET

Commencé en 2015 et achevé en 2018, ce documentaire, explore le quotidien de détenus dans la prison des Baumettes de Marseille quelques mois avant sa fermeture.

Des vingt-cinq jours de tournage obtenus au sein du centre pénitentiaire, les documentaristes ont tiré un film au nom sec : Des hommes. Façon de mettre l’humain avant l’institution et de dire que l’important ici est le témoignage de la quinzaine de détenus qui ont accepté de laisser entrevoir un mode de vie partagé par plus d’un millier d’autres. Le titre n’est pas sans évoquer aussi celui d’un précis, Des hommes pouvant s’entendre comme un ouvrage « à propos des hommes et du traitement qu’ils se réservent entre eux ».

 

Et il y a à dire sur les Baumettes, dont les conditions de détentions ont
été jugées « inhumaines » en 2012 par le contrôleur général des lieux de
privation de liberté. Ce qu’on découvre d’abord, ce sont les gestes
mécaniques de ceux qui travaillent dans ses sous-sols ou ses cuisines,
sans que l’on sache s’ils sont prisonniers ou non. Couper, emballer,
remplir – la prison, c’est l’usine. Puis la caméra remonte jusqu’aux
cellules et vient la parole… MARIUS CHAPUIS – LIBÉRATION 23 MAI 2019