Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Robot / BLANCA LI

Places disponibles
Danse
Grand Théatre
  • robotlaurentphilippe7020_14042240794009.jpg
  • robotlaurentphilippe7022_14042240792001.jpg
  • robotlaurentphilippe7042_14042240791550.jpg
  • robot-a.jerocki-08_14042242421181.jpg
  • robot-a.jerocki-06_14042242424943.jpg
  • robot-a.jerocki-07_14042242421079.jpg
  • robot-a.jerocki-11_14042243503067.jpg
  • robot-a.jerocki-10_14042243503548.jpg
  • robot-a.jerocki-09_14042243501392.jpg
  • robotlaurentphilippe7062_14042252101983.jpg
  • robotmagalibragard7843_1404225449323.jpg
  • Description
    Dates de représentation
    • mer 7 janv. 20h30
    • jeu 8 janv. 19h30
    • ven 9 janv. 20h30
    • Durée 1h25
    • Conseil à partir de 10 ans
    • Tarifs Noir
      Normal28€
      Carte La Coursive21€
      Carte La Coursive -26 ans16€
    • Ouverture des réservations ouverture exceptionnelle des réservations mar 18 nov.

    La plus française des chorégraphes espagnoles… Elle a mis en mouvement les défilés de Jean-Paul Gaultier, réglé des clips pour Beyoncé, fait danser les Daft Punk dans le désormais classique Around the World ou les stewards d’Almodovar dans sa dernière folie au cinéma… Blanca Li, c’est l’art de la joie.

    Mais surtout, la belle Andalouse tutoie les sommets de la danse contemporaine depuis une vingtaine d’années, oscillant entre renouveau hip hop, danse classique, flamenco et concepts novateurs à l’image de ce surprenant Robot. Dans une fantaisie futuriste bien collée à notre époque schizophrène, elle réunit sur scène humains et automates pour un ballet trépidant, un pas de deux entre l’homme et la machine.

    La machine, justement, ce sont six robots français «NAO», petits humanoïdes craquants surtout utilisés dans la recherche et l’éducation. Après être parvenue à dompter cette technologie de pointe, Blanca Li explore notre relation avec elle en faisant danser ces êtres de fer et de plastique avec une grâce incroyable, tout en facéties et déséquilibres. Le point de départ de l’aventure fut sa rencontre avec le groupe japonais Maywa Denki, artistes créateurs de drôles de sculptures musicales également présentes sur scène dans Robot.

    Exploration scénique inédite, véritable expérience pour le spectateur, Robot flirte avec le kitsch, le burlesque, la parodie poétique, la tendresse et l’émotion lors des duos danseur-robot et installe dans l’esprit une réflexion proprement passionnante. C’est un dialogue d’une richesse folle, risqué, stimulant. Robot est le premier spectacle de danse pour automates et humains. En chair, en os et en boulons.

     

    chorégraphie pour 8 danseurs

     

    chorégraphie, direction artistique Blanca Li

    robots musicaux Maywa Denki, Yoshimoto Creative Agency

    robots NAO Aldebaran Robotics

    musiques originales Tao Gutierrez, Maywa Denki

    musiques additionnelles Dixit Dominus, HWV 232-III. Tecum Principium in Die Virtutis Tuae de Haendel interprété par le Concert d’Astrée et Natalie Dessay ; Besame mucho de Consuelo Velasquez, interprété par Blanca Li

    scénographie Pierre Attrait

    lumière Jacques Chatelet

    vidéo Charles Carcopino

    programmeur Thomas Pachoud, Aurélien Conil, Valentin Bertrand

    costumes Maywa Denki, Armando Sanchez

    assistantes chorégraphiques Glyslein Lefever, Déborah Torres

    maître de ballet Antonio Alvarado


    danseurs

    Yacnoy Abreu Alfonso

    Géraldine Fournier

    Yann Hervé

    Aliashka Hilsum

    Samir M’Kirech

    Margalida Riera Roig

    Gaël Rougegrez

    Yui Sugano

     

    production Compagnie Blanca Li

    coproduction Festival Montpellier danse 2013, Festival automne en Normandie, Espace Jean Legendre Scène Nationale de l’Oise en préfiguration, Le studio Maison des Arts de Créteil, en résidence au Centre des Arts d’Enghien Scène conventionnée pour les écritures numériques

  • Vidéos