Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Richard II / William Shakespeare / Guillaume Séverac-Schmitz / Collectif Eudaimonia

Places disponibles
Théâtre
Grand Théâtre
  • richard_ii_gcuartero_001_4_1499170807148.jpg
  • richard_ii_gcuartero_001_1_14991708081045.jpg
  • richard_ii_gcuartero_001_5_1499170807227.jpg
  • richard_ii_gcuartero_001_3_1499170808490.jpg
  • richard_ii_gcuartero_001_2_1499170808588.jpg
  • Description
    Dates de représentation
    • mar 27 févr. 20h30
    • mer 28 févr. 19h30
    • jeu 1 mars 19h30
    • Durée 2h30
    • Tarifs Blanc
      Normal24€
      Carte La Coursive18€
      Carte La Coursive -26 ans13€
    • Ouverture des réservations Exceptionnelle, tous publics ven 26 janv.

    Martyr pour les uns, faible et vaniteux pour les autres, Richard II est un personnage fascinant, un roi maudit que Guillaume Séverac-Schmitz aborde sous l’angle de l’humain, en résonance avec l’héritage de son long compagnonnage avec Wajdi Mouawad.

    Par sa trentaine de personnages, son intensité et sa relative méconnaissance du grand public, monter Richard II relève du défi. Ou de la pure folie. Jean Vilar inaugura, en 1947, ce qui deviendra le Festival d’Avignon avec cette pièce. Patrice Chéreau et Ariane Mnouchkine s’y attaquèrent, à vingt ans d’intervalle. C’est dire toute l’audace du Collectif Eudaimonia et de son jeune metteur en scène de prendre à bras le corps ce chef-d’oeuvre complexe de Shakespeare. Le pari est réussi avec brio, dans une lecture vibrante et juste de l’oeuvre.

    Servie par une nouvelle traduction revigorante, leur vision de la chute du roi est une réussite. Une plongée vertigineuse, suffocante dans les méandres du pouvoir et la psyché d’un homme déchiré, au bord du gouffre, qui s’autodétruit tout en gardant sa dignité tragique. La couronne est décidément bien lourde pour celui qui la porte…

    Richard II, interprété avec rage par sept acteurs rivalisant d’intensité, prend place sur plateau nu ciselé par la lumière. Et c’est un tourbillon qui s’offre à nos yeux médusés. Une pièce de larmes et de sang, de bruit et de fureur.

     

    Ecrite en 1595, «Richard II» raconte la chute du roi. La pièce commence après l’assassinat de son oncle et le bannissement des ducs de Lancastre et de Norfolk, accusés du meurtre. Confisquant leur fortune pour partir en croisade en Irlande, Richard II est, à son retour, abandonné par les siens. Pendant son absence, le duc de Lancastre a pris le pouvoir sur l’Angleterre. Ce dernier fera assassiner Richard, qui, aux portes de la folie, croupit alors en prison.

     

    texte William Shakespeare

    conception Guillaume Séverac-Schmitz, Collectif Eudaimonia

    traduction et adaptation pour la scène Clément Camar-Mercier

    scénographie Emmanuel Clolus

    lumière Pascale Bongiovanni

    création sonore Yann France, Guillaume Séverac-Schmitz

    costumes Emmanuelle Thomas


    avec

    Jean Alibert

    Francois de Brauer

    Baptiste Dezerces

    ou Guillaume Séverac-Schmitz

    Pierre Stéphan Montagnier

    Anne Laure Tondu

    Thibault Perrenoud

    Nicolas Pirson

     

    production déléguée Le Collectif Eudaimonia

    coproduction Théâtre de l’Archipel Scène Nationale Perpignan, Les Théâtres Gymnase-Bernardines Marseille, Le Cratère Scène Nationale Alès, Théâtre Montansier de Versailles

    avec l’aide à la création du Ministère de la culture-DRAC Languedoc-Roussillon, du Conseil Régional Languedoc Roussillon, du Conseil départemental de l’Aude, du dispositif d’insertion de l’Ecole du Nord (EPSAD) CDN de Lille Tourcoing, soutenu par la Région Nord-Pas de Calais et la DRAC Nord-Pas de Calais, de la SPEDIDAM ainsi que l’aide à la reprise du ministère de la culture-DRAC Occitanie Midi Pyrénées. soutiens de l’ARCAL-Cie Nationale d’art lyrique, du théâtre Jacques Coeur de Lattes, de la Cie Sandrine Anglade et de Réseau en scène Languedoc Roussillon/ réseau de diffusion

  • Vidéos