Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Pygmalion / Raphaël Pichon

Places disponibles
Musique
Grand Théâtre
Pygmalion / Raphaël Pichon
  • Description
    Date de représentation
    • mar 11 avr. 20h30
    • Durée 2h40
    • Tarifs Noir
      Normal28€
      Carte La Coursive21€
      Carte La Coursive -26 ans16€
    • Ouverture des réservations Cartes La Coursive ven 10 mars Tous publics mar 28 mars

    Les Passions de Telemann ne se révèlent qu’en offrant puissance et souffle, force spirituelle et éclat théâtral, mais aussi –et surtout– quelque chose en plus. Une âme. Brockes Passion est le premier oratorio du genre de Telemann, dont le livret était considéré par le compositeur lui-même comme «insurpassable»…

    Les quarante-neuf musiciens et chanteurs de l’ensemble Pygmalion sont à la hauteur du chef-d’oeuvre. Début 2016, Pygmalion faisait sensation dans une version d’Orfeo de Rossi à l’Opéra de Lorraine et à l’Opéra Royal de Versailles. Un choc pour les observateurs, tant par la maturité du jeune chef Raphaël Pichon que par la fluidité du formidable plateau vocal. Et, paraît-il, quelque chose en plus… Une âme, peut-être.

    Un bel anniversaire pour Pygmalion, qui fête cette année ses dix ans d’excellence. Raphaël Pichon, trente-deux printemps, s’impose comme l’un des chefs de file de cette nouvelle vague de musiciens aux dons polyvalents : chanteur, musicien, défricheur de partitions inachevées… et, fait rare, chef gaucher. Le stakhanoviste surdoué ne s’interdit rien. D’une curiosité et personnalité hors du commun, Raphaël Pichon est un amoureux de la voix, grisé par l’énergie du chant choral, l’euphorie de l’interprétation parfaite, à la fois personnelle et ultramaîtrisée.

    Avec un amour particulier pour les romantiques allemands. Par son impressionnante discographie, ses concerts très remarqués et ses opéras, Pygmalion est désormais une référence de la musique baroque européenne, aujourd’hui associé à l’Opéra de Bordeaux. Porté par son chef charismatique, l’ensemble Pygmalion possède, incontestablement, quelque chose en plus…

     

    orchestre de 49 musiciens

     

    direction Raphaël Pichon

     

    Robin Tritschler, Evangéliste

    Marcus Farnsworth, Jésus

    Robin Johannsen, soprano

    Joanne Lunn, soprano

    Marie-Claude Chappuis, Alto

    Nicholas Scott, ténor

    Virgile Ancely, basse

    Etienne Bazola, basse

    Anne-Emmanuelle Davy, soprano

     

    coproduction Pygmalion et Théâtre impérial de Compiègne Pygmalion reçoit le soutien d’EREN Groupe, de la Fondation Bettencourt Schueller, et de Mécénat Musical Société Générale. Pygmalion est en résidence à la Fondation Royaumont, au festival de Saint-Denis et à la Fondation Singer-Polignac

  • Vidéos