Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Nos serments / Julie Duclos / Guy-Patrick Sainderichin

Places disponibles
Théâtre
Théâtre Verdière
  • nos_serments_crditpierresautelet_14991635063623.jpg
  • _dsc1819crditpierresautelet_1499163506337.jpg
  • _dsc1228_crditpierresautelet_149916350653.jpg
  • nos_serments_dsc1796crditpierresautelet_14991635051130.jpg
  • _dsc1725crditpierresautelet_1499163505594.jpg
  • Description
    Dates de représentation
    • mar 28 nov. 20h30
    • mer 29 nov. 19h30
    • jeu 30 nov. 20h30
    • Durée 2h40
    • Tarifs Blanc
      Normal24€
      Carte La Coursive18€
      Carte La Coursive -26 ans13€
    • Ouverture des réservations Cartes La Coursive ven 27 oct. Tous publics mar 14 nov.

    Librement inspiré par La Maman et la Putain, le film de Jean Eustache, Nos serments est une histoire de rencontre entre le théâtre et le cinéma, entre une bande d’acteurs et un univers, entre une jeune metteuse en scène et un de ses professeurs.

    Alors élève au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Julie Duclos suit les cours du réalisateur Philippe Garrel qui, inspiré par le monument de Jean Eustache, décide de faire sortir sa promotion dans la rue pour filmer une grammaire amoureuse in situ.

    Quelques années plus tard –avec dans les valises un parcours très prometteur de metteuse en scène – Julie Duclos s’empare de l’exercice pour réécrire, sur les planches, la vie amoureuse comme elle va.

    On pourrait définir Nos serments comme une pièce de théâtre naturaliste «aux accents rohmériens », comme se gargariserait la fine fleur de la critique cinématographique parisienne. On pourrait voir dans son personnage masculin –superbe David Houri !– un nouveau double de Antoine Doinel ou bien dans sa vaillante héroïne –lumineuse Alix Riemer !–, une muse de Cassavetes. On pourrait aussi discerner dans cette écriture ciselée le canevas biographique digne d’un script de Desplechin…

    On pourrait, oui… sauf que Nos serments s’est affranchi du cinéma ou, du moins, l’a subtilement fusionné pour composer du théâtre. Du pur théâtre d’acteurs, empli de naturel et de liberté. Une plongée dans le sentiment amoureux et ses multiples variations, dans l’anatomie de couples qui se font et se défont et dans le doute inhérent à ceux et celles qui en sont les captifs. C’est magnifiquement étonnant. Dans Nos serments, ce sont les êtres qui apparaissent à travers la grandeur de leurs failles.

    Nos serments est un très beau moment de théâtre, universel et vif, pétillant comme une promenade au printemps.

     

    « Soufflé par le glissement naturel et dynamique de l’écriture de plateau au langage cinématographique. » Les Inrocks

    « Ces amours temporaires ont quelque chose de rohmérien. Savoureux et très juste. » Télérama

    « Une excellente directrice d’acteurs » Libération

    « Le salut du théâtre passera par des acteurs de cette nature et des metteurs en scène aussi subtilement inspirés que Julie Duclos. » France Culture

    « Un spectacle plein de charme, tendrement drôle. » Rue 89

    « Un vaudeville sentimental habité par la grâce. » Les Echos

     

     

     


     

    très librement inspiré par le film La Maman et la Putain de Jean Eustache

     

    mise en scène Julie Duclos

    texte Guy-Patrick Sainderichin, Julie Duclos

    assistanat à la mise en scène Calypso Baquey

    scénographie Paquita Milville

    lumières Jérémie Papin

    vidéo Emilie Noblet

    son Pascal Ribier

    costumes Lucie Ben bâta, Marie-Cécile Viault

    construction mobilier en collaboration avec Patrick Poyard


    avec

    Maëlia Gentil

    David Houri

    Yohan Lopez

    Magdalena Malina

    Alix Riemer

     

    RENCONTRE : «De l’écran à la scène»

    avec LUC BÉRAUD, réalisateur, auteur de l’ouvrage «Au travail avec Jean Eustache », assistant du film « La Maman et la Putain»

    JULIE DUCLOS, metteuse en scène de «Nos serments »,

    GUY-PATRICK SAINDERICHIN, auteur, scénariste

    > jeudi 30 novembre à 18h à La Coursive

    > Entrée libre / durée 1h

     

    production déléguée CDN de Besançon Franche Comté

    coproduction La Colline Théâtre National, Le CDN Orléans Loiret Centre, Le Mail Scène Culturelle de Soissons, Ma scène nationale Pays de Montbéliard, Célestins Théâtre de Lyon, Théâtre le Poche-Genève, Compagnie L’In-quarto.

    avec l’aide à la production de la DRAC Ile-de-France

    avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

  • Vidéos