Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

La Vie (titre provisoire) / François Morel

Places disponibles
Musique
Grand Théâtre
  • sans_titre_13_sur_13_14671029564355.jpg
  • sans_titre_9_sur_13_14671029563126.jpg
  • sans_titre_11_sur_13_14671029562849.jpg
  • sans_titre_2_sur_13_14671029561464.jpg
  • sans_titre_4_sur_13_146710295657.jpg
  • sans_titre_1_sur_13_14671029562888.jpg
  • sans_titre_3_sur_13_14671029562919.jpg
  • sans_titre_12_sur_13_14671029564484.jpg
  • sans_titre_10_sur_13_14671029563626.jpg
  • Description
    Dates de représentation
    • jeu 13 avr. 20h30
    • ven 14 avr. 20h30
    • Durée 1h30
    • Tarifs Noir
      Normal28€
      Carte La Coursive21€
      Carte La Coursive -26 ans16€
    • Ouverture des réservations Cartes La Coursive mar 14 mars Tous publics jeu 30 mars

    La vie, la vie, la vie… LA VIE!

    C’est sur cet impératif que se termine le troisième tour de chant de François Morel. Comme les précédents, celui-ci fut créé à La Coursive, en janvier 2016, puis présenté à neuf reprises dans un Théâtre Verdière comble… et comblé.

    Il est maintenant grand temps de se poser LA question qui nous taraude, nous titille, l’intolérable énigme qui nous picote depuis toutes ces années : mais qu’a-t-il de si particulier, ce Morel, pour être autant aimé?

    Certainement pas son physique… Bien que bel homme, convenons-en sans offense, il n’a jamais eu les codes du jeune premier et fort peu souvent les honneurs des gazettes. Son parcours au cinéma, peut-être? Mais ses choix s’avèrent quand même relativement sporadiques, la qualité d’un Joan Sfar, d’un Chatilliez ou d’un Mordillat sont privilégiés sur la quantité.

    On tâtonne, on hésite, on tergiverse…

    La télévision, dans ce cas ? D’accord, les Deschiens, incontestablement, mais c’était il y a longtemps. Le théâtre? Ah là oui, forcément : les Deschamps-Makeïeff évidemment, Les Diablogues, Le Bourgeois Gentilhomme, indubitablement.

    On s’approche, on chauffe… Il a aussi une sacrée belle plume l’heureux homme… Oh, et puis il chante aussi, le Morel, et pas mal en plus. On bout, on brûle! Mais oui, nous y sommes, c’est cela.

    Enfin… c’est TOUT cela!

    Toutes ces aventures, à La Rochelle comme ailleurs, nous donnent l’impression de le connaître, François Morel. Parce qu’il nous parle de la vie, en fait, de la sienne, de la nôtre, de celle de ses grands-parents ou de notre voisin de palier, atrabilaire ou charitable.

    C’est la vie, la vie qui galope partout dans son oeuvre! La vie qui cavale tout au long de son dernier spectacle, qui irrigue les veines de ses copains de scène, le délicieux Antoine Sahler, la savoureuse Juliette, ses exquises musiciennes et l’énigmatique Monsieur Mah.

    Mais oui, c’est clair désormais, cristallin, limpide… Voilà pourquoi on l’aime, François Morel, c’est simplement qu’il nous la rend un peu plus jolie, la vie.

     

    concert de François Morel et Antoine Sahler

    mise en scène Juliette

    lumière Gaëlle de Malglaive

    assistée de Alain Paradis

    costumes Elisa Ingrassia

    son Yannick Cayuela

    direction technique Denis Melchers


    avec

    François Morel

    Muriel Gastebois batterie, vibraphone, percussions

    Amos Mah contrebasse, violoncelle, guitares

    Antoine Sahler piano, claviers, trompette

    Lisa Cat-Berro ou Tullia Morand ou Sophie Alour saxophones, trombone, flûte, clavier

     

    production Les Productions de l’Explorateur

    coproduction La Filature, ScèneNationale Mulhouse, La Coursive

    avec le soutien de l’Adami, du CNV, de la SACEM

    « Avec l’aimable autorisation de la succession de Jack-Alain Léger, auteur de l’ouvrage Ma Vie (Titre provisoire) »,

     

    A noter :

    Du 15 au 20 avril, à la Porte Maubec, exposition photo d'Emmanuelle Phelippeau Viallard

    " Journal d'une vie ( titre provisoire), à l'ombre du spectacle de François Morel"

     

  • Vidéos