Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

La fin du monde est pour dimanche / François Morel

Complet
Théâtre
La fin du monde est pour dimanche / François Morel
  • Description
    Dates de représentation
    • lun 8 avr. Complet - 20h30
    • mar 9 avr. Complet - 20h30
    • mer 10 avr. Complet - 20h30
    • jeu 11 avr. Complet - 19h30
    • ven 12 avr. Complet - 20h30
    • sam 13 avr. Complet - 16h00
    • sam 13 avr. Complet - 20h30
    • Durée 1h30
    • Tarifs Noir
      Normal27,50€
      Carte La Coursive20,50€
      Carte La Coursive -26 ans16€
    • Ouverture des réservations Cartes La Coursive ven 8 mars Tous publics mar 26 mars

    Mettons la jolie nappe blanche
    Les fleurs coupées
    Le vin au frais
    Allons déjeuner sous les branches
    Ça va tomber par où ça penche
    La fin du monde est pour dimanche

     

    Promettez-moi de ne pas rire : je rêve d’un spectacle existentiel. Oui, allons-y, ne nous gênons pas, ne nous mouchons ni du pied, ni du coude, il s’agirait d’un spectacle traitant de la vie, de la mort, autant dire que je deviens ambitieux avec l’âge. Justement, il y sera question de l’âge et du temps qui passe, et aussi de la recherche du bonheur. Il y sera forcément question de la déchéance, des amours impossibles et d’autres sujets aussi délicieux. Oui, je rêve d’un spectacle existentiel : promettez-moi de rire!

     

    S’imaginer encore un peu
    Presque éternel
    Presque immortel
    Juste avant de se dire adieu
    Ça va tomber par où ça penche
    La fin du monde est pour dimanche

     

    François Morel

    23 avril 2012

     

    François Morel et La Coursive… une jolie histoire de fidélité, de compagnonnage et d’amitié, tout simplement. On l’a croisé sur scène avec la troupe Deschamps-Makeïeff, en touriste burlesque dans «Bien des choses» (2006) puis comme chanteur inspiré dans «Collection particulière» et «Le Soir, des Lions…» mis en scène par Juliette. En 2011, il dirigeait ses deux compères, les deux Olivier, Broche et Saladin pour «Instants critiques », créé au Théâtre Verdière. Cette saison, il est Monsieur Jourdain dans la pièce-événement «Le Bourgeois Gentilhomme» dans le Grand Théâtre et opère son retour sur la scène du Théâtre Verdière avec la création de « La fin du monde est pour dimanche ». Comédien seul en scène, avec ses démons, avec ses merveilles.

     

    avec

    François Morel

     

    un spectacle de François Morel et Benjamin Guillard

    Scénographie, lumières et vidéo Thierry Vareille

    Assistant à la lumière Alain Paradis

    Musique Antoine Sahler

    Son Mehdi Ahoudig

    Costumes Christine Patry

    Chorégraphie Lionel Ménard

    Direction technique Denis Melchers

    Effets vidéos et post-production Etienne Waldt

    Costumes réalisés par l’Atelier Les Vertugadins

     

    La tournée (PDF) 2013 /14

     

    Remerciements Dominique Bluzet, Muriel Mayette, la Comédie Française, STUDIOCANAL, Jean-Luc Godard, Anna Karina, la succession Carné-Lessaffre, Paule Ducellier, Jean-Claude Fitting, Simone Vayssade et la RATP.

     

    Production Les Productions de l’Explorateur, La Coursive, Scène Nationale de La Rochelle, Le Théâtre de la Pépinière-Paris, La Scène Nationale d’Albi

    avec le soutien du Pôle Culturel – Commune d’Ermont et du CADO d’Orléans

    Production déléguée Valérie Lévy et Corinne Honikman, assistées de Constance Quilichini

     


    Résidence de création à La Coursive

  • Vidéos
  • Dossier spectacle