Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

La Cantatrice chauve / Eugène Ionesco / Pierre Pradinas

Complet
Théâtre
Grand Théâtre
  • sans_titre_1_sur_1-10_1476951378915.jpg
  • sans_titre_1_sur_1-8_1476951378115.jpg
  • sans_titre_1_sur_1-2_14769513781848.jpg
  • sans_titre_1_sur_1_1476951378387.jpg
  • sans_titre_1_sur_1-7_14769513781761.jpg
  • sans_titre_1_sur_1-12_14769513782530.jpg
  • sans_titre_1_sur_1-4_14769513782071.jpg
  • sans_titre_1_sur_1-9_14769513783251.jpg
  • sans_titre_1_sur_1-13_1476951378362.jpg
  • sans_titre_1_sur_1-11_1476951378954.jpg
  • sans_titre_1_sur_1-6_14769513783284.jpg
  • Description
    Dates de représentation
    • jeu 5 oct. Complet - 20h30
    • ven 6 oct. Complet - 20h30
    • Durée 1h25
    • Tarifs Blanc
      Normal24€
      Carte La Coursive18€
      Carte La Coursive -26 ans13€
    • Ouverture des réservations Cartes La Coursive jeu 21 Sep Tous publics jeu 28 Sep

    Quel spectacle!

    Passée la saison dernière par La Coursive, nous ne savions pas quoi attendre de La Cantatrice chauve, tant cette pièce inclassable peut être montée de mille façons différentes. En effet, le chef-d’oeuvre intemporel de Ionesco est une énigme irrationnelle, un véritable défi à toutes les conventions théâtrales. Après plusieurs dates à guichets fermés, il paraissait essentiel de retrouver ce spectacle fantasque à La Rochelle, à l’occasion d’une nouvelle tournée.

    Pierre Pradinas, dont on connaît ici tout le talent et la démesure, a fait de ce texte une merveille de théâtre. Un moment suspendu, jubilatoire, une mécanique humoristique absolument hilarante. Il doit beaucoup à ses interprètes, funambules du verbe de très haute volée : Romane Bohringer, délicieusement survoltée et nommée aux Molières 2017 pour le rôle, l’extraordinaire Stephan Wojtowicz, tout en mimiques grotesques, Thierry Gimenez promenant son extravagance lunaire, les brillants Aliénor Marcadé -Séchan et Matthieu Rozé, sans oublier la bonne rouée, géniale Julie Lerat-Gersant…

    Dans un décor azur hypnotisant, la troupe prend un plaisir fou. Sous les rires et le non-sens permanent, on distingue bien l’horlogerie délicate construite par Pierre Pradinas, ce rythme furieux où chaque geste ajoute du piquant aux dialogues absurdes des époux Smith. On imagine aussi tout le travail, toute la rigueur qu’il aura fallu aux acteurs pour parvenir à rendre cette « comédie de la comédie» aussi pétillante. Et accessible à tous.

    Satire de la bourgeoisie, de son conformisme, de l’intellectualisation perpétuelle et vaine, La Cantatrice chauve portée de cette manière est un régal.

    Une formidable machine à rire.

     

    texte Eugène Ionesco

    mise en scène Pierre Pradinas

    assistant à la mise en scène Aurélien Chaussade

    scénographie Orazio Trotta, Simon Pradinas

    musique Christophe «Disco » Minck & the Recyclers

    création costumes Ariane Viallet

    maquillage Catherine Saint-Sever

    création lumière Orazio Trotta


    avec

    Romane Bohringer

    Stephan Wojtowicz

    Aliénor Marcadé-Séchan

    Matthieu Rozé

    Thierry Gimenez

    Julie Lerat-Gersant

     

    production déléguée Compagnie le Chapeau Rouge

    coproduction Théâtre de l’Union-Centre Dramatique National du Limousin, Bonlieu Scène Nationale Annecy, Acte 2, Théâtre de la Manufacture - CDN Nancy-Lorraine, La Passerelle, Scène Nationale Saint-Brieuc

    La Compagnie le Chapeau Rouge est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication

  • Vidéos