Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Europe Connexion / Alexandra Badea / Matthieu Roy

Places disponibles
Théâtre
Théâtre Verdière
  • europe_connexion_4_14991624542530.jpg
  • europe_connexion_3_14991624541458.jpg
  • europe_connexion_1_1499162454113.jpg
  • europe_connexion_2_14991624542297.jpg
  • Description
    Dates de représentation
    • lun 23 avr. 19h00
    • lun 23 avr. 21h00
    • mar 24 avr. 19h00
    • mar 24 avr. 21h00
    • Durée 1h05
    • Conseil dispositif scénique sur gradins de 120 places
    • Tarifs Blanc
      Normal24€
      Carte La Coursive18€
      Carte La Coursive -26 ans13€
    • Ouverture des réservations Cartes La Coursive ven 23 mars Tous publics mar 10 avr.

    Voilà une pièce novatrice, excitante, un spectacle précurseur des possibilités infinies du théâtre lorsqu’il est imaginé par l’audace d’un metteur en scène, Matthieu Roy, et le talent de sa Compagnie du Veilleur.

    Installé dans le Théâtre Verdière remodelé en quadrifrontal, le spectateur est invité à chausser un casque audio pour écouter les pensées multilingues d’un lobbyiste glissant vers l’absolu cynisme. Tout le monde entend la même chose, mais ne voit pas de manière identique chaque scène. Voix off, bruitages, musique… chaque son, chaque parole fait sens, enfonçant un peu plus le spectateur dans une fresque politico-économique glaçante. Un dispositif immersif saisissant.

    Soutenu par les Tréteaux de France de Robin Renucci, Europe Connexion a été créé en 2016 à Taipei, avec des comédiens français et taïwanais. Une production originale pour un projet d’envergure, dont l’action se passe à Bruxelles mais qui pourrait tout aussi bien se trouver dans n’importe quelle place de la finance asiatique.

    La pièce est un jeu de faux-semblants, de manipulation entre affairistes et parlementaires. Le texte cinglant de la jeune auteure roumaine Alexandra Badea, très documentée, dissèque le pouvoir crasse des lobbys, leur immoralité galopante, clinique, insubmersible. Un véritable guide de la corruption.

    Comment réagir à une étude scientifique démontrant la dangerosité de semences commercialisées par une multinationale agroalimentaire surpuissante? Comment casser un argumentaire étayé, cartésien, salutaire? Comment briser un homme qui dénonce par les faits ce qui tue dans nos assiettes ? La réponse est dans Europe Connexion. Et elle fait froid dans le dos.

     

    «Tu aurais pu mettre ton intelligence dans des causes plus nobles. Tu aurais pu éclairer le monde mais ça ne t’aurait pas donné le pouvoir. Tu veux conduire. Tu veux conduire le monde par procuration. Tu aimes être le cerveau pervers de la machine qui tourne. Ce n’est pas que l’argent, c’est la soif de puissance.»

     

    de Alexandra Badea

    mise en scène Matthieu Roy (Cie du Veilleur)

    traductrice, dramaturge Ling-Chih Chow

    scénographie Gaspard Pinta

    suivi de construction Hao-Chieh Kao

    espaces sonores Mathilde Billaud

    assistée de Damien Pécourt

    lumière Manuel Desfeux

    costumes Noémie Edel

    assistante mise en scène Victoria Duhamel

     

    avec

    Ling-chih Chow

    Brice Carrois

    Johanna Silberstein

    Wei-Lien Wang

    Shih Chun Wang

    Chih-Wei Tseng

     

    production Les Tréteaux de France - CDN, La Cie du Veilleur, The Party Theater Group

    coproduction et résidences Théâtre Ouvert - Centre national des dramaturgies contemporaines, Théâtre du Nord - CDN Lille Tourcoing Nord- Pas-de-Calais, Théâtre de St-Quentinen- Yvelines Scène Nationale, Théâtre Jean Lurçat Scène Nationale Aubusson

    avec le soutien du Taipei Arts Festival, de l’Institut Français, de la Région Nouvelle Aquitaine, du Bureau Français à Taïwan, du Centre Culturel de Taiwan à Paris

    Le spectacle a bénéficié d’un accueil en résidence à l'Université de Poitiers / Maison des étudiants avec le soutien du Service culturel de l’Université de Poitiers, de la DRAC et de la Région Nouvelle-Aquitaine.

  • Vidéos