Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Dormir cent ans / Pauline Bureau

Places disponibles
Théâtre
Théâtre Verdière
  • 4_hd_dormir_100_ans_14994196291779.jpg
  • 2_hd_dormir_100_ans_14994196283052.jpg
  • 1_hd_dormir_100_ans_149941962878.jpg
  • 9_hd_dormir_100_ans_14994196291934.jpg
  • 5_hd_dormir_100_ans_1499419629614.jpg
  • Description
    Date de représentation
    • mer 31 janv. 19h30
    • Durée 1h
    • Conseil à partir de 11 ans
    • Tarifs Blanc
      Normal24€
      Carte La Coursive18€
      Carte La Coursive -26 ans13€
    • Ouverture des réservations Cartes La Coursive jeu 4 janv. Tous publics mer 17 janv.

    Plus tout à fait des enfants, encore loin d’être des adultes.

    Aurore a douze ans, elle joue du piano, n’a jamais embrassé un garçon et photographie chaque jour les parties de son corps qui changent. Théo a treize ans, il est nouveau à l’école et a du mal à se faire des amis. Il fait du skate, lit des BD et raconte pas mal de choses au Roi Grenouille, son copain imaginaire. Au collège, Aurore et Théo ne se sont jamais parlé. Mais certaines nuits, ils rêvent. Et dans leurs rêves, ils se rencontrent.

    Voilà une pièce subtile et forte sur la préadolescence, ce moment unique, difficile, vertigineux où tout se transforme. Très drôle et pleine d’une sensibilité à fleur de peau, Dormir cent ans est la première incursion «jeune public» de la talentueuse Pauline Bureau, pour laquelle elle obtient un Molière en 2017. Metteuse en scène reconnue et fondatrice de la compagnie La Part des Anges il y a une quinzaine d’années, elle écrit cette superbe allégorie de l’adolescence, les pieds ancrés dans la réalité du quotidien, la tête perchée dans les nuages du fantastique.

    Quatre comédiens d’une grande justesse, un décor vidéo mouvant extrêmement abouti, une plume chargée d’émotion, une musique intime, surprenante… Dormir cent ans est une vraie réussite, un magnifique conte initiatique doublé d’une réflexion sur l’identité, s’adressant aussi bien aux enfants et ados qu’aux adultes. Le genre de pièce dont on sort… grandi.

     

    « J’ai peur à chaque minute.

    Qu’il m’arrive quelque chose.

    Qu’il ne m’arrive rien

    Que l’on m’aime.

    Que l’on ne m’aime pas.

    Que l’on ne m’aime plus.»


    «Dans mon corps, une femme s’installe. A son rythme,

    elle prend son temps. Elle s’installe et je l’attends.»

     

    texte et mise en scène Pauline Bureau

    Texte écrit avec et pour les acteurs du spectacle

    dramaturgie Benoîte Bureau

    scénographie et réalisation visuelle Yves Kuperberg

    assistant vidéo Alex Forge

    composition musicale et sonore Vincent Hulot

    costumes et accessoires Alice Touvet

    lumière Bruno Brinas

    collaboration artistique Cécile Zanibelli

     

    avec

    Yann Burlot

    Alban Guyon

    Murielle Martinelli

    Marie Nicolle

     

    > 4 représentations scolaires 30, 31 janvier / 1er février

    Dossier pédagogique

     

    La représentation tout public du mercredi 31 janvier à 19h30 est adaptée en langue des signes française (Accès Culture, par Laurent Valo)

     

    production La Part des Anges

    coproduction Théâtre Dijon Bourgogne CDN, Le Volcan Scène Nationale Le Havre, Théâtre de Chevilly-Larue André Malraux

    avec le soutien de l’Adami

    avec l’aide à la création de la ville de Rouen

    résidences de création Théâtre Paris Villette et Théâtre Dijon Bourgogne – CDN

    Texte édité et publié aux Editions Actes Sud-Papiers

  • Vidéos