Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Lou et l’île au sirènes

Réalisateur : Masaaki Yusa

• à partir de 8-9 ans •

 

Festival Télérama / AFCAE Enfants

21 février au 6 mars

 

JEU 22 FEV 16H45 (v.f.)

SAM 24 FEV 14H30 (v.f.)

MER 28 FEV 18H15 (v.o.)

Séances :
  • jeu 22 févr.16:45
  • sam 24 févr.14:30
  • mer 28 févr.18:15
Durée : 1h52
Origine : Japon
Année : 2017
Type : Animation, couleur, vf et vo

A la suite du divorce de ses parents, Kai, un collégien solitaire, quitte Tokyo pour un petit village de pêcheurs. Pour occuper son temps, il compose de la musique électronique et rejoint un peu à contrecoeur le groupe formé par ses deux camarades de lycée, Yûho et Kunio. Il accepte d’aller répéter avec eux sur une île mystérieuse. C’est alors que sa vie monotone bascule quand, grâce à sa musique, il rencontre en secret Lou, une sirène fantasque qui devient son amie…

 

Lou et l’île aux sirènes regorge d’énergie et de trouvailles visuelles, tant dans les couleurs que dans la représentation de l’eau. Les amateurs d’Abyss, où James Cameron se livrait à d’étranges manipulations aquatiques, apprécieront l’hommage. Touffu, bien ficelé, délibérément destiné à un public familial, le scénario vaut aussi par ses à-côtés. Le cinéaste a peaufiné les personnages secondaires, et sa peinture d’un petit port de pêche est particulièrement convaincante. Crise économique, trafics, querelles entre générations, cancans, retour amer de ceux qui ont tenté leur chance dans la capitale : sous leurs jolis atours, les rivages de Lou et l’île aux sirènes sont jonchés de débris de coquilles… Cristal du long métrage au festival d’Annecy 2017.

Stéphane Jarno, Télérama, 28 août 2017